Ateliers cirque

Dans ces cours, les artistes vous proposent d’aborder et de pratiquer un panel riche et variés de techniques dites «circassiennes » (jonglerie, acrobatie, aérien, clown…).
C’est à travers l’apprentissage de ces différentes disciplines que le travail sur le développement et la coordination gestuelle sont abordés. De plus, outre les bases techniques prodiguées, le caractère ludique et artistique de l’initiation est privilégié. Jeux de scène et improvisations clownesques enrichissent la technique choisie et mettent en valeur les caractères. Chaque personnalité, chaque idée, chaque essai est un atout dans l’apprentissage.
L’association considère que la transmission de savoirs est inhérente au projet artistique.

1 - L'exporation multipostes, avant spécialisation :

A ce stade, les élèves passent successivement sur les ateliers, répartis par petits groupes de 4 à 5, La familiarisation avec l’objet est visée, ainsi que l’acquisition de l’habileté de base sur chacun des ateliers . A la fin de cette phase, chaque élève est amené à choisir sa discipline de prédilection.

2. L'halilité et la répetition :

Après le choix de sa discipline, l’apprentissage d’un minimum de techniques est une étape incontournable. Cette phase nécessaire permet en effet la construction de son «vocabulaire cirque», de son répertoire, dans un but de richesse et d’originalité.

3. L'invention, personnalisation :

En duos/ trios ou plus, les élèves sont invités à rechercher, imaginer une ou plusieurs habiletés nouvelles et à se les apprendre. Le but est d’enrichir encore le vocabulaire technique tout en rentrant dans une démarche créatrice individuelle et libre. Communiquer, observer, écouter, proposer, deviennent des actions centrales à ce stade.

4. La composition :

Les élèves construisent une chorégraphie à partir de consignes, de contraintes données par l’intervenant concernant :

- le matériel
- l’espace
- les relations
- les effets ou émotions à produire
- la présence d’un début, d’un développement et d’une fin
Cette phase requiert communication, esprit critique, et mémorisation.

5. L'interpretation :

Chacun interprète son numéro devant le groupe. L’observation des « artistes » par les spectateurs est préparée, ciblée, formatrice. Le respect des contraintes de composition est apprécié, ainsi que l’émotion transmise, les effets créés (l’exploit, la surprise, le rire, l’esthétisme, l’ambiance).

Les pratiques abordées

Acrobatie

On aborde autant l’acrobatie dynamique au sol (roulades, roues pour commencer, puis des acrobaties plus poussées par la suite) que les équilibres (sur les mains, la tête). C’est une discipline particulièrement enrichissante et attractive ; on y apprend à dépasser ses peurs, à respecter les autres pour, éviter l’accident, on progresse en force, souplesse, et réflexes.

Main à main

Apprentissage de positions de base, puis de figures acrobatiques exécutées à plusieurs. Les élèves disposent de fiches répertoriant un large choix de figures. Ils les choisissent ensemble et s’entraînent à les réaliser. Cette activité permet d’aborder des notions essentielles : le travail d’équipe, la confiance en soi et en les autres.

Jonglage

Un vaste choix d’accessoires est disponible. Les élèves peuvent, selon leur âge et leurs envies, apprendre :

- Les balles,
- les massues,
- les cerceaux,
- les foulards,
- le diabolo,
- le houla hop.

Dans un deuxième temps, les élèves peuvent pratiquer entre eux le «passing» (jongler à plusieurs en s’échangeant en même temps balles, massues, diabolos ou autre…). Cela permet un travail de coordination, d’agilité et d’équipe.

Aériens

Pour l’apprentissage des techniques d’acrobatie aérienne, plusieurs agrès sont disponibles : corde lisse, échelle, trapèze et tissu. On y développe force et souplesse, on y apprend à maîtriser sa peur, et coordonner ses mouvements sans toucher terre. Dès le début, un travail sur l’esthétique du mouvement est pratiqué tout en cherchant la perfection de son exécution qui est une base dans ces agrès.

Les modalités d’interventions

en salle/ extérieur/ chapiteau - Projet Scolaire – Festival - Centres spécialisés

Stages d’une semaine

La confrontation au public

L’objectif de toutes nos activités tient en un mot : le Spectacle.
En effet, le stage permet d’apprendre des disciplines, chacun à sa manière et d’y ajouter sa touche personnelle et sa sensibilité. Puis lors d’un spectacle, les élèves peuvent non seulement montrer le fruit de leur travail, mais aussi s’exprimer et partager leur enthousiasme avec le public. Pour ces raisons, nous entretenons un travail régulier d’apprentissage théâtral et clownesque : improvisation à travers des thèmes, travail sur la gestuelle, placement de la voix et du corps, occupation d’un espace de scène. Le rapport musique et corps est également abordé.


Ateliers d’initiation

Enfants à partir de 4 ans / Adultes / Enseignants / Personnes en difficultés (handicap – réinsertion) / Atelier ou stage adulte ET enfant

Ce cours se veut comme un temps retrouvé et partagé avec l’autre. Parent - ou accompagnant-et enfant se retrouvent dans une parenthèse où chacun peut jouer et se (re) découvrir au travers d’un espace physique et temporel différent du quotidien. Chacun est là pour expérimenter et ouvert aux propositions de tous – La notion de partage, respect, vivre ensemble est accentuée.
Le cours est basé sur le corps en mouvement, animé de manière ludique et créative pour vivre à deux une expérience artistique et sensorielle. Adultes référents et enfants auront la possibilité d’aller à la rencontre d’un mode de communication différent de la parole pour apprendre à se connaître autrement. Les jeux pluridisciplinaires proposés permettront l’exploration du corps, du mouvement, de la jonglerie, des acrobaties portées, de l’équilibre, et de la circulation dans l’espace.

© 2018 Compagnie Roulottes en Chantier - Webmaster steffenseric@gmail.com

Please publish modules in offcanvas position.